Logo

Les Rôdeurs

Les Rôdeurs

« Les Rôdeurs, et tous leurs alliés, sont les ennemis de la Couronne. Leur sang doit être versé, et l’ordre doit être rétabli. »
— Extrait de la Leçon n°27, SCMC

Reclus dans les forêts, ces sauvageons que l’on appelle Rôdeurs sont des hors-la-loi et des marginaux qui œuvrent à renverser la Couronne, éradiquer le fléau qui décime les villes et rendre le pouvoir au peuple opprimé, réduit en esclavage, quand il ne meure pas simplement du fléau de la Rouille. Ils ont tissé un lien très particulier avec la Nature qui leur offre refuge, nourriture et ressources, au point que la plupart la considère comme une véritable divinité qu’ils nomment La Mère (ou parfois Mère Nature). De fait, les Rôdeurs sont d’excellents dresseurs, capables d’apprivoiser les animaux les plus sauvages et dangereux et de les utiliser pour parvenir à leurs fins. Nul ne sait réellement qui est à l’origine du mouvement, certains insinuent qu’il s’agit d’une figure historique se faisant appeler Robin des Bois et qu’il serait donc le premier des Rôdeurs, d’autres disent qu’il n’y a jamais eu de leader ou d’instigateur et que c’est simplement un groupe qui a pris de l’ampleur en ralliant de plus en plus d’individus à la Cause. D’autres théories plus rocambolesques existent, et la vérité se trouve certainement parmi toutes ces hypothèses, mais est-ce réellement important au final ?

Fonctionnement de la faction

Contrairement à ce que la Couronne voudrait faire croire, les Rôdeurs ne forment pas un groupe homogène de sauvageons. Ces « renégats des forêts » qui ont lâchement déserté le monde civilisé sont en réalité divisés en plusieurs cellules qui ne communiquent pas toujours entre elles. En l’absence de véritables règles communes, chaque division a sa propre philosophie et sa propre organisation.

Cependant, malgré cela, tous les Rôdeurs partagent le même objectif : renverser Victoria, et faire tomber la Couronne. Les sauvageons aspirent également à sauver l’esprit qu’ils nomment La Mère de tous les bouleversements qui la menacent. Enfin, depuis quelques années, l’essence de leur Cause s’incarne en la personne de Lady Marian, que beaucoup considèrent comme un guide ou comme une matriarche, à défaut d’être un véritable chef.

Personnages notables

Lady Marian, la Dame des Bois

Lorsqu’elle était encore la jolie jeune fille d’un aristocrate veuf dont les finances étaient sur le déclin, Lady Marian était promise à un riche noble londonien : Sir Howard Talbot. Cependant, plutôt que de se résigner à un mariage dont elle n’avait pas voulu, la fiancée s’enfuit du foyer familial et se perdit dans la vaste forêt voisine, où elle fit la rencontre fortuite d’un groupe de Rôdeurs. Ceux-ci l’ayant escortée à leur campement et lui ayant offert le gîte, Marian leur expliqua sa situation, en réponse de quoi les Rôdeurs lui proposèrent de les rejoindre, promettant de la mettre à l’abri de toutes ces machinations. Pendant les jours qu’elle passa en leur compagnie, les « sauvageons » firent découvrir à Marian les véritables effets que pouvait avoir le Veredium sur l’être humain et sur la nature ; c’est ainsi que la jeune femme embrassa véritablement leur Cause et rejoignit leur groupe. Avec le temps, elle acquit une certaine autorité ainsi qu’un grand respect au sein de la coalition, dont elle est aujourd’hui la figure de proue. Meneuse d’hommes remarquable et archère d’exception, Lady Marian mène un groupe étendu dans les forêts qui bordent la communauté de Nottingham pour attaquer des convois et rallier des troupes dans la campagne. Son nom, bien qu’elle ne soit pas officiellement le chef des Rôdeurs, est désormais devenu presque légendaire dans le Grand Royaume, et sa réputation et son influence lui valent d’être assidûment recherchée par les forces de la Reine, qui lui réserve un châtiment spectaculaire sur la place publique de Londres.

Monster

À la différence de ses pairs, Monster est connu pour être un Rôdeur solitaire. Ce voyageur insaisissable, dont le nom est presque aussi redouté et tout aussi légendaire que celui de Lady Marian, est activement recherché par la justice de Victoria. Pour cause, Monster a accompli ce qu’aucun Rôdeur n’a jamais su accomplir, par le passé ou dans le présent : ses compagnons ne sont pas les habituels animaux que les renégats des forêts savent si bien apprivoiser, mais de ces créatures infernales appelée Fléaux, que la science croyait jusqu’alors incontrôlables. Il a ainsi déjà plusieurs fois été aperçu en compagnie de bêtes ailées mutantes, qui attaquaient les patrouilles officielles sur son ordre, de troupeaux de Dévoreurs des Midlands auxquels il commandait de saccager les provisions de troupes royales ainsi que leur campement, et même parfois de Crocs de la Peste, qui semblaient lui obéir sans lui opposer de résistance ou d’hostilité. Par un procédé parfaitement inconnu, Monster est parvenu à soumettre à sa volonté ces bêtes mutantes, infectées par le Veredium, et les lâche à loisir sur les représentants de la Couronne qui auraient le malheur de s’aventurer à proximité de lui. Plus étrange encore, en particulier pour un Rôdeur, ce dresseur sans identité semble réellement prendre soin de ces créatures et les aimer comme de véritables compagnons de route, quand l’ensemble de ses pairs jugerait leur seule existence contre-nature. Nomade et maître du camouflage, il parvient toujours à égarer les traques des Soldats et des Assassins.

Inutile également d’interroger par la torture d’autres Rôdeurs : nul ne semble le connaître ou entretenir quelque lien avec lui. Monster est un mystère aux yeux de tous, mais il s’agit surtout de l’un des Rôdeurs les plus imprévisibles auquel la Couronne doive se confronter.